Bretagne France Voyages

Brest, explorations côté ville, été 2013

Ce début d’été fut l’occasion de reprendre mes « explorations urbaines » dans la ville de Brest et ses environs. Ces derniers thèmes seront abordés dans deux autres billets « Brest, explorations côté port » et « Les fantômes de la Marine Nationale ».
La cité finistérienne est toujours aussi riche en sujets qui m’inspirent, les métamorphoses de la ville sont nombreuses et les graffeurs brestois toujours aussi actifs.PublicitŽ au pochoir sur le macadam

Justement cet été, comme nous l’atteste le pochoir ci-dessus, le street art s’invite aux Capucins.
En guise de clin d’oeil, les promoteurs de cette manifestation rétrospective on utilisé le macadam brestois comme support publicitaire.

Les ateliers des Capucins situés sur le plateau du même nom, sont en pleine métamorphose, le passé industriel va laisser la place à un avenir culturel et commercial.Plateau des Capucins

Le bas du vallon du Stangalard est aussi touché par le Street Art, la monochromie verte est égayée par l’inspiration des graffeurs.brest_graf_02

Pour cette oeuvre majeure, nous nous y sommes mis à trois. Sans concertation. Le concepteur de cette porte de garage a planté le décor, un tageur de passage l’a personnalisée. Enfin, un soir de juin, je suis passé, j’ai cadré, déclenché, développé et ….. cette oeuvre est née !brest_tag_01

Non loin du port de commerce, le feu a lui aussi créé son oeuvre. Une portière de voiture, une allumette, il faut peu de chose pour faire de l’art.Portire calcinŽe

Oeuvre éphémère, oeuvre du feu, oeuvre de graffeurs. Mise en scène, « installation » ou fruit du hasard, allez savoir.brest_voiture

Coincé au pied du plateau des Capucins et à l’ombre de la prison de Pontaniou, autre quartier, autre style. Mais, la couleur, la peinture et les graffs sont aussi présents rue St Malo. Un vestige du Brest d’avant guerre épargné des bombardements dévastateurs.Rue St Malo

L’architecture du Petit Paris, près de la place de Strasbourg est beaucoup plus typique de l’urbanisme brestois. Le graphisme est au rendez-vous, lignes droites sur fond de ciel bleu.
Qui a dit qu’il pleuvait toujours en Bretagne ? L’azur du ciel en est témoin, ce n’est qu’une légende.Batiment rue de l'Aber Wrach

Près du port du Moulin Blanc, il reste des vestiges d’un passé proche qui hésitent entre rénovation et destruction. En attendant, nature et tagueurs se partagent la façade.brest_maison_01

Quelle monotonie dans cette façade d’immeuble, les syndics n’ont aucune imagination. Heureusement qu’un graffeur inspiré a gratuitement customisé cet appendice de béton.brest_graf_01

D.M.

Laisser un commentaire