Consommation Dechets Hygiène

De la lessive à la cendre de bois

Née du ciel et du feu, voici une lessive gratuite et locale qui convient pour tous les lavages courants du linge de la maison.

Elle est très simple à préparer puisqu’il suffit de mélanger de la cendre de bois tamisée avec de l’eau de pluie et de filtrer le tout à travers un linge avant de l’utiliser.

Collecter l’eau du ciel.

Vous pouvez récupérer l’eau de pluie soit à l’aide d’un collecteur installé sur une descente de gouttière, soit directement dans une grande bassine ou bien encore avec une bâche plastique tendue pour drainer l’eau vers un seau. Peu importe la méthode, la seule chose est d’éviter de prendre l’eau en début d’averse car les premières gouttes de pluie sont souvent polluées par les poussières atmosphériques. De même si vous utilisez un récupérateur sur gouttière, évitez les pluies d’orage qui lessivent les toitures et entraînent des fragments de mousse et autres débris.

Préparer la cendre.

Que vous possédiez un poêle, un insert ou un foyer ouvert, il est nécessaire de tamiser la cendre avant macération. Un tamisage avec un tamis de maçon ou de cuisine sur un maille de l’ordre du millimètre au maximum. Utilisez préférentiellement de la cendre de feuillus (hêtre, chêne).

Proportions et mélange.

Les proportions à respecter sont environ celles-ci, mais ce n’est pas au gramme près. 150 g de cendre tamisée pour 1 litre d’eau de pluie. Mélangez les deux ingrédients dans un seau, une bassine, ou n’importe quel contenant en matière plastique, verre ou inox (proscrire l’aluminium).
Laissez macérer de 1 à 3 jours à température ambiante en agitant de temps en temps (une ou deux fois par jour).
La solution obtenue a un pH de l’ordre de 13 à 14 alors que le pH initial de l’eau de pluie était compris entre 5 et 6 (mesure effectuée avec du papier pH).
Nota: Ce temps peut être raccourci en utilisant de l’eau chaude qui va favoriser la dissolution des sels contenus dans la cendre.

Filtration.

Passé ce délai, laisser décanter et filtrer le surnageant au travers d’un linge à la fibre serrée (vieux torchon, ancien drap, etc.) et disposé en au moins deux épaisseurs. Vous obtenez ainsi une lessive limpide qui peut être légèrement colorée (jaunâtre).
Stockez la dans un flacon adapté (voir le dernier paragraphe «Attention»).
Laissez reposer un jour ou deux avant usage (un léger dépôt peut décanter au fond du flacon).

Utilisation.

Cette lessive s’utilise directement en machine sans dilution préalable.
Pour une machine, versez environ 40 à 50 cm3 (1/2 verre) dans le tiroir destiné à la lessive de votre lave linge.
Elle convient parfaitement pour du linge « normalement » sale.
En cas de taches sur le linge, traitez celles-ci localement et au préalable avec du savon noir, du savon au fiel de boeuf ou de l’eau oxygénée ou autre.
Le dosage préconisé ici n’est qu’indicatif, à vous de l’adapter en fonction du volume de votre machine et du type de linge. Mais ne sur-dosez pas, car le liquide est agressif.

Attention ! Ce n’est pas parce que c’est fait maison, local et presque naturel que ce n’est pas dangereux.

Le pH final de la solution est proche de 14, ce qui est très basique donc au minimum irritant (pour la peau et les yeux) voire corrosif. Nocif en cas d’ingestion.
Ne laissez pas cette mixture à portée des enfants et portez des lunettes et des gants lors de la préparation.
Ne stockez pas ce produit dans des emballages alimentaires, utilisez d’anciens bidons de lessive par exemple.
Notez sur une étiquette la nature du produit et les dangers présents. C’est important pour informer les secours en cas de projection dans les yeux ou d’ingestion accidentelle (voir modèle ci dessous).

Nota: Certaines personnes ajoute des huiles essentielles dans leurs préparations. Personnellement nous ne le faisons pas pour deux raisons.
Premièrement, le linge propre n’a pas besoin d’avoir une odeur particulière, c’est une notion inculquée par la publicité, le marketing. Les vêtements n’auront pas de mauvaises odeurs s’ils sont correctement séchés, de préférence en plein air.
Deuxièmement, la production d’huiles essentielles n’est pas ce qu’il y a de plus écologique car il faut beaucoup d’énergie pour distiller les précieuses molécules. Aussi, nous reservons leur usage en alternative aux médicaments.

D.M.

%d blogueurs aiment cette page :