Consommation Mon Jardin Nature

Du sirop de menthe, du vrai de vrai.

Au printemps ou en tout début d’été, il est temps de récolter la menthe du jardin pour en faire un bon sirop maison.
Un vrai sirop de menthe sans colorants, sans adjuvants ni conservateurs, avec seulement de la menthe, de l’eau et du sucre.
Et sur ce sirop, pas d’étiquette trompeuse, pas de code barre ni de « QR Code » qui permettent de scanner la référence par une « appli » pour smartphone et vous dise que ce produit n’est « pas bon ».
Car ces merveilleuses applis ont décrété que les sirops étaient trop sucrés !!!!!!
« C’est pas faux », c’est même un des grands principes du sirop !

Bref, au printemps la menthe est au mieux de sa forme, bien verte, pleine d’arômes avec de belles feuilles. C’est donc le bon moment pour les récolter, au matin de préférence.

Alors on le fait ce sirop !
Voici les quantités pour préparer un peu plus d’un litre de sirop.
– 220 à 250 g de feuilles de menthe (pesées sèches)
– 1 litre d’eau
– 750 g de sucre

Allez c’est parti.
Au jardin, je coupe toutes les plus belles tiges, ce qui stimulera en plus la repousse de la menthe.
Un fois ces tiges ramassées, je les effeuille en ne retenant que celles des 2/3 de la partie supérieure, les premières feuilles basses ayant tendance à être jaunies et plus ou moins attaquées par des insectes.
Je jette les tiges et les feuilles basses au compost car mon sirop est un produit zéro déchet !!!
Je pèse toutes mes feuilles avant de les rincer sous l’eau et de les égoutter.
Dans une casserole munie d’un couvercle, je prépare un sirop en portant à ébullition douce pendant environ 20 minutes mon eau additionnée de sucre.

Ce temps écoulé, je retire du feu et j’incorpore les feuilles de menthe.
Puis en conservant le couvercle sur la casserole, je laisse refroidir et infuser pendant 20 à 24 heures.
Après avoir retiré les feuilles du sirop, il n’y a plus qu’à se faire plaisir avec satisfaction, délectation et modération, dilué dans une bonne eau gazeuse (maison) bien fraîche.

Et là, attention, ouvrez grand vos narines en soulevant le couvercle car votre logis sera embaumé par une bonne et authentique odeur de menthe.

Pour une bonne conservation, je filtre le sirop avec des filtres à café (qui finissent au compost), je le conditionne dans des flacons en verre de récupération (comme cet élégant flacon qui entame sa deuxième vie), de petite contenance (33 cl maxi) bien remplis et bien bouchés.
Ces flacons sont stockés à l’abri de la lumière et une fois entamés, ils sont conservés au réfrigérateur.

Non le sirop de menthe n’est pas vert intense (tube de droite). C’est ce que nos «amis » de l’industrie agro-alimentaire veulent vous faire croire depuis des décennies. Le mien est tout simplement d’un léger vert jaune (tube de gauche).

 

Autre mensonge des fabricants: Cherchez bien la menthe dans la composition du sirop qui était dans la bouteille où figurait cette étiquette. Vous ne l’avez pas trouvé, vous me rassurez car moi non plus.

D.M.

%d blogueurs aiment cette page :